Notoriété

logoFeatured image

Le Haut Conseil de l’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur est une autorité administrative indépendante.

Le HCERES est chargé :

  • d’évaluer les établissements d’enseignement supérieur et leurs regroupements, les organismes de recherche, les fondations de coopération scientifique et l’Agence nationale de la recherche ou, le cas échéant, de s’assurer de la qualité des évaluations conduites par d’autres instances ;
  • d’évaluer les unités de recherche à la demande de l’établissement dont elles relèvent, en l’absence de validation des procédures d’évaluation ou en l’absence de décision de l’établissement dont relèvent ces unités de recourir à une autre instance ou, le cas échéant, de valider les procédures d’évaluation des unités de recherche par d’autres instances.

En 2012-2013, le HCERES, alors appelé AERES (Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur), a effectué sa campagne d’évaluation du Master Juriste d’affaires.

A cet égard, l’AERES salue l’attractivité de cette formation dans la mesure où le nombre de dossiers reçus est “impressionnant” et a été multiplié par deux en l’espace de quelques années.

L’Autorité administrative apprécie la “très bonne adéquation entre la formation dispensée et les débouchés attendues.”  

Enfin, l’AERES explique le succès de cette formation par “la force des unités d’enseignement et de l’équipe pédagogique et sur le fait que dans la plupart des matières, un enseignant-chercheur est associé à un professionnel.” 

En ce qui concerne la Notation de l’AERES, celle-ci attribue les notes suivantes:

Projet pédagogique (A+, A, B, C) : A+
Insertion professionnelle et poursuite des études choisies (A+, A, B, C) : A+
Pilotage de la spécialité (A+, A, B, C) : A

Cliquez ici afin de consulter l’ensemble du rapport de l’AERES.


Le Master 2 est également salué par la presse économique.

Featured image

En effet, le Master 2 Juriste d’affaires s’est distingué par sa troisième place du Classement Capital 2013 des Meilleurs Masters 2 “Droit de l’Entreprise”.

Bien peu d’élus pour 1000 candidats à cette formation généraliste. 75% des diplômés démarrent en cabinet.
De l’avis de Capital, cette Faculté, bien connue en médecine, a aussi une belle filière de droit, en affaires et en fiscalité.

Taux d’admission : 3 %
Nombre de diplômés : 30
Taux d’emplois : 100 %
Salaire de départ : 55 000 €.

Retrouvez ici le classement complet des meilleurs Master 2 “Droit de l’Entreprise” établi en 2013.


cropped-12132455_10207841716139060_1626380333244744056_o-e14454526081312.jpg